Wanjo Quingchù

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wanjo Quingchù

Message par L'innomable Phylène le Jeu 22 Juin 2017 - 0:12





Nom complet :

Wanjo Quingchù.

Nom connu et usuel :

Erik de CastelRouge.

Age :

27 ans.

Taille

191 cm.

Rang :

Chaotique Mauvais.

Archétype :

Lémure.

Devise :

" Pas de paix, pas de rémission, seulement la mort. "




Les traits nobles d'un visage fin aux pommettes relevées, encadrés par des cheveux d'un noir de

jais profond. Deux yeux perçants en amande, vifs et attentifs. Il parait en société comme un

grand gaillard à l'aspect bonhomme et sympathique, jouant de son physique, carré et élancé,

charmant d'une voix chaude et rassurante, singeant aussi habilement que gauchement les

allures du noble maniéré. D'aspect aisé, il aime à porter des habits aux manches larges et

bouffantes, ainsi que d'étranges pantalons rendant l'aspect du bois, grinçant faiblement à

chaque pas comme les branches d'un vieil arbre un jour venteux. Il porte au côté une épée de

facture sylvarie, brisée en son milieu, qui distille du pollen en volute de temps à autres,

petites touches de couleurs bleutés qui s'échappent pour s'écraser en spirale, et fondre comme

neige au soleil. La gemme du pommeau, du même bleu océan, brille d'un pâle éclat lunaire,

éclairant par instant de sa faible lueur le cuir de ses vêtements.









"Masques et Singeries. ( Découverte Rp. )":

En de rares occasions, il sera possible de le voir porter un masque. Autrefois à l'effigie de Grenth, le bois finement taillé rappelant l'aspect des Faucheurs du dieu de la mort, semble souillé de runes dédiées à un autre dieu, Balthazar, le dieu de la guerre. Grossièrement gravées à même le bois, sur la joue gauche, elles créent une luminescence rougeâtre en opposition à d'autres écritures intégrées dans la joue droite du masque, une prière au dieu du feu.
Le portant, deux yeux brûlant d'une flamme verte et blafarde, transpercent la noirceur de la capuche, vibrant d'une lueur froide et malsaine.

Prière.:
Vois, je suis le courroux, le brandon de colère s’abattant sur la tête des faibles, j'exercerai sur eux de grandes vengeances par le châtiment de la fureur. Ils connaîtront l'opprobre et la honte, et deviendront l'exemple de la déchéance dans laquelle je les plongerai. Je suis le bras infaillible de la haine, et tu comprendras pourquoi l'on me nomme ainsi,  L’Éternel.

Prière A Balthazar.


"(Violences & Explicite.)" :
Pauvre fou, tu ne seras rien sous ma lame, appelle moi boucher sous le joug de mon hachoir, tisseur du malheur quand je coudrai ta bouche, tes yeux orneront mes plats les plus exquis et tes femmes baiseront les verges de mes chiens quand j'écraserai de ma botte leur crâne contre les pavés. J’écartèlerai sous tes yeux tes enfants et je souillerai tes vierges jusqu'à l'âme. Tes servants nourriront mes corbeaux, mais tu ne sera jamais le Prométhée promis à l'absolution, car j'emploierai chaque goutte de ma sueur à inonder ta chair des pires sévices. Je serais le Bourreau et l'Hercule, et c'est pour mieux pénétrer ton âme du goudron que je t'inonderai du feu de la haine. Alors, enfin, quand ton âme pathétique sera plus bas que le plus bas des misérables, que la servitude même sera pour toi un doux fardeau, j'arracherai ta vie comme à un fétu de paille, comme au jouet que le cruel enfant jette dans le sable pour s'en voir offrir un autre. Car je suis le feu et la colère, l'ire et la mort, et ce monde est mien.

-Prière à Balthazar.
L'innomable Phylène
avatar

Messages : 31

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum