Arandir Storm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 14:57


Fiche de Personnage :
Nom : Storm
Prénom : Arandir
Age : 22 (En 1325 soit 2012)
Sexe : Homme
Taille : 1m86
Race : Humain
Concept : Envoûteur devenu God Mode PnJ d'events de guilde
Titres : Marquis - Seigneur - Archimage - Directeur d'académie - Gardien de Tyrie - Magistère


Signes particuliers : Souvent vêtu d'habits aux allures fantaisistes, de qualité aisée, et robes de mage.

Apparence : Homme d'une vingtaine d'années, de grande taille, une silhouette fine et bien dessinée. A première vue des cheveux châtains, des yeux vert bouteille, un nez aquilin, souvent une barbe faussement négligée.

Psychologie : Magicien à première vue, intelligent et cultivé, il fait preuve d'un humour anglais dont seul lui rit. En effet, ce dernier a tendance à s'ennuyer en la compagnie des personnes qui à son goût sont trop bêtes. Il dispose d'un certain recul qui peut choquer. Il ne réagit pas lors d'agressions, il n'est pas touché du syndrome du héros, bien au contraire. Il peut paraitre cynique, misanthrope,  égoïste... Et bien, c'est le cas ! Du moins, pour une bonne partie de la population. Ils parait l'antipode lorsqu'il se trouve en contact avec des personnes qui disposent d'un talent, ou qui sont prêtes à devenir talentueuses et à y employer tous les moyens. C'est un véritable caméléon, de par son affinité pour la Déesse Lyssa. Ainsi, il peut tout aussi bien se glisser dans un environnement populaire le matin, pour reprendre les bonnes manières imposées par la vie mondaine le soir.



Histoire : Arandir Storm ne connut pas ses parents, de ce qu'il sait, ils étaient issus de la bourgeoisie, une famille noble qui participa au fondement du Promontoire Divin dans la province krytienne de Shaemoor en 1220. Son enfance fut plutôt calme, élevé par son parrain Arthurus Pitta, ce dernier lui apprit à vivre  en société, notamment parmi les hautes sphères mondaines.

Cependant Arandir fut toujours un garçon à l'imagination débordante, il ne se plaisait pas forcément dans le confort et la richesse. Il rêvait d'aventures, il voulait quitter les tours qu'il habitait, découvrir le peuple qu'il ne cottoyait jamais.
Un évènement fut plus distinctif des autres. Celui où Arandir fut en mesure de produire des étincelles magiques.
Ainsi le jeune garçon débuta en 1309, l'apprentissage des arts arcaniques. Il s'attela à la tâche, et ses années de pratique furent fructueuses.

En 1320, Arandir âgé de 18 ans, jeune noble, héritier d'une grande richesse fut surpris à batifoler avec une de ses servantes. 

Son parrain fut enragé lorsqu'il l'apprit sous prétexte qu'il ne voulait pas voir la Maison Storm engendrer un bâtard.  Ainsi, pour son protégé, il se mit à rechercher dans les Maisons de prestige "la Dame" qui permettrait à Arandir de faire perdurer sa lignée. 
Cependant, l'adolescent déclina l'offre. La vieillesse ne devait pas si bien ganter Arthurus. Ce dernier l'enferma sous clé. Tant qu'il ne changerait pas d'avis, il y resterait. A vitam eternam s'il le fallait. Après un mois de confinement dans cette prison dorée, le jeune sorcier parvint à littéralement se téléporter, il atterrit dans une marre de boue, une étable de porcs, celle d'un fermier local de la province krytienne, la petite bourgade de Shaemoor. Ce fut sa première transmutation.

(Province krytienne, bourgade de Shaemoor)

Durant deux années Arandir fut recherché, il parvint à rester dans l'ombre et mener une petite vie paisible à Shaemoor.

Notamment, il eut le temps de développer ses pouvoirs, il devint maître dans l'art de la manipulation et de l'illusion. Véritable caméléon, telle Lyssa, il avait deux visages, aux multiples facettes.

(Arandir au milieu vivant la vie d'un paysan lambda sous le nom anagramme de Daranir.)

Cette trêve fut de courte durée, la province connut les attaques centaures. C'est d'ailleurs durant ce siège qu'Arandir mit à profit ses dons, et se distingua. À tel point qu'il fit malheureusement entendre de lui.
C'est ainsi que son rapatriement au Promontoire divin se déroula. À sa grande surprise, il y apprit une tragique nouvelle. Quelques mois plus tôt, son parrain Arthurus Pitta avait été emporté par la fièvre. Il reprit en charge avec amertume son patrimoine, titres et richesse qui en découlent.
Comment avait-il pu ne donner aucune nouvelle pendant deux années à l'homme qui l'avait éduqué ? Question qui le ronge encore.


Amer, il passa une année à jouir de sa richesse, de ses biens. À présent, plus personne ne pouvait l'empêcher d'aller où bon lui semblait. Alors il se mit à descendre dans les quartiers populaires comme nobles du Promontoire divin, il noya sa peine dans l'alcool et joua de ses charmes, et collectionnait les conquêtes. Il s'attira les foudres d'époux et amants jaloux qui cocus voulaient l'étriper. Il eut quelques altercations, certaines même graves. Il eut rapidement la réputation d'un homme extravagant qui en dépit de son statut social parvenait à choquer sans pour autant se discréditer, car il avait beau ne pas mener la vie du parfait petit noble, il restait cordial, à cheval sur les règles de bienséance, protocolaire.
En 1324, il rejoignit le Prieuré de Durmand, il y travailla deux années avant de profiter d'une mobilité professionnelle, où lui fut confié la direction de l'Académie de magie, le Souffle des Six, nommé comme le plus jeune archimage depuis fort longtemps.
Au cours de la saison du Colosse de l'année 1325, Arandir rencontra la Sorcière Rouge de Shaemoor nommée Aspasie, celle-ci devint une consœur mais également une source d'intrigues à ses yeux. Le jeune mage passa de nombreuses soirées à ses côtés à essayer de percer ses mystères à jour, en vain. Ce n'est que bien plus tard qu'il en saurait bien plus sur elle et inversement. Il en était venu à s'interroger sur l'humanité de la sorcière, celle-ci se comportait d'une manière si étrange. Elle avait des réactions tout à fait normales, pourtant il lui arrivait d'être subitement introvertie et évasive lorsque des questions à son propos lui étaient d'adressées. Ils eurent tout de même quelques mésententes, Aspasie reprochait à Arandir son mode de vie lorsqu'il n'avait aucun scrupule à jouer de ses charmes dans le but d'assouvir l'envie de passer d'agréables moments. Arandir reprochait à sa consœur sa timidité qui la tenait en retrait de la vie citadine mais également son refus catégorique de s'engager, pourtant tout deux savaient pertinemment qu'il y avait quelque chose entre eux qui ne demandait qu'à exister.
Suite à cette relation si originale, ni l'un ni l'autre ne sut s'ils furent amants ou amoureux ; une chose demeura certaine : ce fut splendide, leur relation était unique, et ils restaient de grands amis qui se respectaient 
profondément et s'appréciaient sincèrement. 

Ce que l'on dit de lui/d’elle :
Les langues sont bien fourchues, les bruits de couloirs, rumeurs et autres commérages. Par conséquence ce que l'on peut entendre de lui serait :

Mage, manipulateur, illusionniste, coureur de jupons, louche (selon les pirates), attentionné, sympathique, cultivé, intelligent, arrogant, prétentieux, fanfaron, savant fou, sage, misanthrope pour certains, philanthrope pour d'autres etc.



"Arandir Storm, cet homme est l'exception qui trouble mon orgueil. L'un des râre être humain qui ne me fait pas vomir, et le seul mage qui je considère au dessus de moi." - Le Valet


Pensée de Jaydo Selidae

Malgré son histoire et les récits conté par les autres, le monde oublie qu'il ne s'agit que d'un être vivant qui ne cherche qu'a survivre de tous défauts, avec pour seule véritable aide une petite pierre rouge.

Ce que pourrait en dire Felaine Perenold :

Monsieur Storm... *visiblement songeuse un instant, elle laisse filer un petit rire taquin* Il est amusant. Et c'est probablement l'un des hommes les plus courtois que j'ai pu croiser.

Ce que pourrait en dire Svyllia :

- C'est quiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii?

Ce que dit Lucrèscia d'Arandir :

Arandir Storm est un ami. Nous nous connaissons depuis un long moment, depuis mon entrée à l'académie du Souffle des Six où il fut directeur. Le voir me remémore cette époque révolue, qui me rend parfois nostalgique. Il me prodigua son savoir généreusement, et ses bons conseils.

Anita Kae Melifeia: " Monsieur Storm est un homme que j'ai eu le plaisir de rencontrer il y a fort longtemps, à l'époque où Salma bouillonnait de vie. Il est de ces hommes qui sont toujours d'une délicatesse et d'un savoir-vivre remarquable. J'espère que la vie continuera de lui apporter de nombreuses surprises, bonnes de préférences"

Ce qu'en dit Kynan

[i]Mort ou vivant ? Bonne question ! Enfin il est quand même étrange ce type ! Il me paye des trucs, me donne des diamants et tout... et je ne sais toujours pas vraiment pourquoi au fond. Il est certainement bien là où il est ! Qu'il y reste ! L'était bizarre.


"Qu'il retourne au diable. Et s'il est le diable, qu'il aille en enfer" - Ellana Clayton

Discussion de Louvyana à propos d'Arandir...

Arandir... il me faisait peur, me glaçait le sang. Et puis, j'ai eu besoin de lui suite à une mission qui a mal tourné. Grâce à lui, j'ai retrouvé la mobilité de mon épaule droite. Dès lors, j'ai pu apprendre à le connaître... La vie est ainsi faite, on passe d'une frayeur à un attachement sincère pour une personne qu'on ne jugeait que par son apparence. J'aimerais faire quelque chose pour lui, mais j'avoue que je ne sais pas quoi... être juste présente...qui sait?...

Ce qu'Elyse pensera à voix haute en le voyant sur le départ. "Déjà deux ans qu'il me doit un rendez-vous galant, je suis sûre que c'est à cause de ça que je me fait belle tous les jours, dans l'espoir de ce jour." *rit doucement.*

La fougueuse Zé, cachée derrière son éventail, parlant d'Arandir !

[/i]
Le Seigneur Storm ? Un homme charmant. De la conversation, du pragmatisme. Si si, pour de vrai ! Et c'est un mage. Un bon point pour lui, j'apprécie son humour, il pense pouvoir me fâcher un jour mais il n'y parviendra jamais.

Et elle repart aussitôt en riant aux éclats.

Ce qu'en dira Al si on vient lui demander son avis:


Personne étrange, tantôt là, disparu l'instant d'après. Malgré son apparence, je l'admet, hors du commun, il reste très humain. Il m'a prodigué des soins, et m'offre régulièrement un thé au Nid du Corbeau, à l'Arche. Il ne s'attarde jamais beaucoup, d'ailleurs. — Sonia Saeba

Ce qu'en dit Lyria :


"Arandir Storm... Je l'ai rencontré par hasard, il fût le premier à reconnaître en moi ma sœur. Le premier à m'avoir pris pour elle. Celui qui a fait naître en moi bien des questions sur mon identité. Des questions qu'auparavant je n'avais jamais pris la peine de me poser, au fond qu'est ce que ça aurait pu changer sur ce que je suis? Il a connu Lyann, il l'a fréquentée, je crois même qu'il lui a fait un enfant, je sais juste que les choses ont mal tournées entre eux avant sa mort. 
J'ignore si je peux avoir confiance en lui, il est plutôt particulier, intriguant, et il inspire une méfiance naturelle. Il m'a pourtant offert le gîte pour une nuit. Sans doute serais je menée à le revoir, une intuition..."



Que dire de ce vieil ami ? Un homme surprenant, maitre de ses domaines. Une source de savoir qu'il nous faut préserver. Au fil du temps, il est devenu pour moi bien plus qu'un simple noble de la Cour. C'est un homme avec qui je n'hésiterais pas à combattre à ses côtés, comme je l'ais déjà fait jadis. C'est un noble souvent incompris et dont l'âme semble tourmentée. - Elizabeth (Swan), auprès de quelques proches.


"Je suis amusée par cet homme au regard si sévère et pourtant à l'âme si moqueuse. Sa maîtrise de la magie m'importe même moins que nos jeux critiques de regards et de sourcils. Ajoutons qu'il respecte très bien l'Étiquette."
- Suzane de Valcombe, extrait d'une missive à sa soeur, Jeanne de Valcombe.

Nous ne sommes pas si différents, même s'il semble manquer cruellement de sagesse à certains moments, c'est un homme qui doute bien trop de lui même. Il est cependant très inventif et créatif. - La Baronne De Winchester.

-Irresponsable, aucune éthique, aucunes limites, un danger ambulant a qui n'attends qu'un rappel du destin pour lui exploser au visage dans un vent d'apocalypse ... J'aime bien discuter avec lui au final.

Pourra avoir été entenu de la bouche de Finnrey Maedras, au détour d'un couloir ou d'une taverne.

-Je lui dois la vie, il m'a remise sur le droit chemin quand je m'étais perdue dans mon orgueil, j'valais pas mieux qu'une Svanir et il m'a peut-être donné l'occasion de me racheter...

Marie, dite Flameburst, questionnée sur le Seigneur Storm.

"Restez loin de lui. Sous ses airs de type bienveillant ce trouve une des plus belles raclures de Tyrie." Al repart dans la direction opposé, bougonnant, visiblement de mauvaise humeur du fait d'avoir parler de ça.

Ce qu'en dit Yrän, "Le Fêlé" :

Ce que j'aime chez Arandir, c'est qu'il était un humain. Était. 

C'est ce trait ou plutôt cette absence d'humanité qui fait de lui un être à part. Une mine d'or d'étude et d'informations .. 

Nous ne sommes pas toujours d'accord sur les protocoles à suivre pour parvenir à nos projets, mais il est difficile de faire changer d'avis un être capable de vous envoyer au delà du ciel d'une simple contraction du téton.
J'exagère, évidemment, mais l'idée est là. 

Autrefois j'étais son serviteur. Ensuite nous avons collaborés d'égal à égal. Et voilà qu'Aujourd'hui, c'est à moi qu'il doit la vie.. Ou, disons plutôt que sans moi, il serait encore à croupir pendant l'éternité dans une prison d'orichalque.

Vous connaissez l'anecdote du pêcheur et de l'Archimage ?




Ce que dira Aldarion/Keharqta d'Arandir :




*Allongé sur son lit attitré au dispensaire Chantelieu, Aldarion referme son livre quand la jeune Marilyne le questionne, occupée à refaire ses bandages*

“Le seigneur Storm est-il aussi mystérieux et charmant qu'on le prétend, Keharqta ?”

*Le son de sa voix se veut désinvolte, une question posée sur le ton de la conversation, mine de rien, tandis qu'elle s'évertue à esquiver son regard pour se concentrer sur les soins à faire sur son patient. Mais celui azuré du jeune basané ne l'épargne pas et reste rivé sur elle tandis qu'il inspire pour préparer une réponse, sa main reposant son livre sur la couverture à ses côtés*

“Arandir...
Arandir... Mais qu'en dire...? Je croyais avoir affaire à un noble lambda. Du genre à péter plus haut qu'son cul, qui supporte pas les gars dans mon genre... Et en fin de compte, il a été plus aimable que la plupart des personnes présentes. Plus amical, aussi. C'est un homme qui ne s'est pas insurgé de m'avoir vu bourré chez lui, devant ses invités. Il a même mené la danse et fait dormir dans un des lits super confortables. C'était jouissif !”

*L'Elonien se pare d'un sourire espiègle qui illumine un peu son visage plongé dans la pénombre, ramenant un bras derrière sa nuque comme un coussin plus solide. Et tandis qu'il amène sa cigarette à ses lèvres, il tire une bouffée et souffle un nuage de fumée qui se disperse dans la pièce. Son regard se fait plus lointain, perdu dans ses pensées*

“J'ai eu une conversation intéressante avec lui. Nous avons laissé parler nos cœurs pour évoquer des souvenirs perdus, ou qui n'ont jamais existé... Parlé de la Vie, de la Mort, de l'Avenir mais aussi du Passé... Nous avons laissé vibrer nos âmes au rythme des mélodies que jouaient les musiciens. On a rit... Je l'apprécie, je crois. Du moins, il sait se faire apprécier. Et de ce que j'en ai vu, il a su rester simple.
C'est un homme sensible. A sa manière. Mais un homme, tout de même. Avec ses doutes, ses mémoires passées, ses instants de joie ou de mélancolie. Un homme. Et rien qu'un Homme.”





Dernières nouvelles : Vous le croiserez très souvent en train de recharger son taux de caféine dans le sang après une journée de travail dans une auberge. Plutôt bavard, il est de bonne compagnie.




« Toute magie vient à un prix. »

(Blason Storm : Emblème des Pierres de Sang)


Thèmes musicaux:












Dernière édition par Arandir Storm le Dim 25 Juin 2017 - 12:25, édité 2 fois
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:26



Dernières nouvelles (des cinq derniers mois) :

Soixante-Sixième Directeur des lieux, il dut gérer l'académie, édifice magique, véritable déchirure à travers la réalité avec ses couloirs, étages, escaliers qui ne cessent d'apparaître et disparaître, se créer et se supprimer, se déplacer par ci et là.


En reprenant en charge cela, c'est au bout de quelques mois qu'il constata qu'au sein des sous-sols cabalistes, des expérimentations y étaient menées. Lorsqu'il s'y rendit, c'est un amas d'os, de chair et de sang qu'il y trouva, ces lieux souterrains avaient l'apparence d'enfers, et en son coeur, les célèbres cabalistes, ces mages voués à la recherche, sages, savants fous, toujours à essayer de repousser les limites de la magie. Ces derniers n'hésitaient d'ailleurs pas à utiliser des sujets humains pour assouvir leur soif de savoir. 

Le nouveau directeur alors, décida de couper court à cette folie, néanmoins, il était d'ores et déjà trop tard. Le Souffle des Six se plaçait en quarantaine, ses systèmes de défense emprisonnaient étudiants et professeurs. Un incident arcanique avait ouvert une faille temporelle qui se propageait sous forme de distorsion. Peu à peu l'Académie entière fut avalée, fort heureusement, un plan de secours avait été lancé, ainsi par l'intermédiaire d'un cristal arcanique prélevé à la statut de Grenth au Passage de Lornar, et de l'intervention d'une Élémentaliste, ils parvinrent à résorber la distorsion, refermer la faille. La jeune maman Sarah Isior y perdit la vie dans le processus. Ces derniers mots étant : « Toute magie vient à prix. »

Cependant quarante deux années s'étaient écoulées pour ceux qui s'étaient retrouvés avalés par la distorsion. Arandir parvint à drainer la vieillesse de chacun, noble sacrifice qui lui coûta la vie.

La mort ne fut pourtant pas une fin en soit, deux semaines plus tard, ce dernier réapparut mystérieusement, quelque peu différent physiquement, comme s'il avait eu une poussée de croissance entre temps. Nul ne sait ce qui lui est arrivé, à l'exception peut être de la Main Mystique.


Suite à ces événements, le Souffle des Six ferma ses portes, trop instable pour quiconque. En ce qui concerne le sort des cabalistes, pour usage de magie interdite, et bien les survivants eurent tout de même une fin funeste en répondant de leurs actes... Oblitérés.

Pendant plusieurs mois, Arandir Storm essaya de s'en remettre, mais d'après son comportement, tentative vaine, en souffrance psychologique et physique depuis.


Ces changements ne furent pas les uniques modifications de sa personne, en pleine dégénérescence due à la maladie de l'Orbe de Sang (ou du moins des symptômes qui s'en rapprochent). Au cours de la Fête du Dragon, il fut interpellé par l'Arcaniste Silkinaël Félindarn, avec pour ordre se rendre auprès de la Conseillère et Arcaniste Mephycia  Esthermark de la Main Mystique, une organisation aux pouvoir de police dans le milieu  des arcanistes.


Il suivit les instructions à la lettre et se rendit docilement. Sur place, il fut escorté par des oblitérateurs, liens d'éther aux poignets. l'Archimage Arandir Storm ne donna plus aucune nouvelle.




Quelques semaines plus tard eut lieu le Procès d'Arandir Storm par le Conseil d'Oblitération de la Main Mystique mené par la Conseillère Méphycia Esthermark. Le Seigneur a été jugé coupable de pratique de magie interdite, munie d'une bonne défense, la sanction s'en est tenue à la destitution de son titre d'Archimage, et d'un an de travail forcé en tant qu'Agent pour la Main Mystique.

(Arandir en pleine infiltration au sein du champ neutre d'une tour orrienne redoutable)

Suite à ces événements, l'ex-Archimage n'a plus fait entendre parler de lui. Il s'absenta d'ailleurs pendant trois mois, en mission à Orr, notamment l'infiltration d'une Tour protégée d'un champ neutre redoutable.
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:28




Dernières nouvelles :



Halloween marqua un tournant dans la vie du noble aux traits infantiles, ce dernier était enfin en ménage pour la première fois avec une jolie jeune femme brune aux regard d'un bleu océan d'une vingtaine d'années, et très rapidement ils se fiancèrent. Les coureurs de jupons, eux aussi, peuvent finalement ranger les armes.

Lors de l'émergence de la Tour des Cauchemars, un incident eut lieu à Garenhoff, ce qui donna un bilan de plusieurs blessés. Notamment, le Chevalier Blake Azran, et la Conseillère Lyann Zoreth. La Maitre Élémentaliste Oreliana Irions est venue en aide à ces derniers, plus particulièrement la Conseillère. Ses talents de restauration auraient été d'une grande efficacité. Cependant, en effectuant ce soin cela entraina une rechute, Oreliana était apparemment malade d'un poison orrien dont le seul remède s'avérait les Eaux Artésiennes.

Dans le but d'éponger la dette de sa fiancée envers sa sauveuse, Arandir Storm voyagea vers les terres orriennes, il désirait atteindre les Eaux Artésiennes soit la Source d'Orr. Helas, la mission fut avortée car elle essuya un échec, ce qui força le mage à se replier sur le Fort Trinité.


À son retour au Promontoire divin, le Seigneur Arandir rompit ses fiançailles avec la Conseillère Lyann Zoreth. Apparemment, en l'absence de son futur époux, la jeune femme l'avait trompé avec l'homme qui s'occupait de sa garde rapprochée, Ethan Sérégon... Un classique ! Cela offrit de quoi jaser pour les concierges de la haute caste sociale des sphères mondaines. 
Arandir avait été profondément ébranlé par cette trahison, il s'était attaché à une personne. Pour la première fois de sa vie, il avait aimé ; aussi candide que cela pouvait être, il s'était permis ce qu'il avait longtemps considéré comme une faiblesse et une perte de temps.

Le récit de sa vie continue donc de se montrer cruel. Abandonné sur le paillasson de son parrain, ses parents disparus, son parrain qui perd la vie, une éternité à travers une faille arcanique qu'il tente de résorber, bouc-émissaire d'une affaire académique, jugé et condamné par le Conseil d'Oblitération de la Main Mystique et le seul événement qui lui permit de reposer ses pieds à terre se révéla une baffe monumentale.


Bémol, il ne put supporter sa première peine de coeur, et ne voulait pas se montrer en position de faiblesse. Plutôt que d'endurer cette mauvaisse passe, tel un drogué en manque, il se rua sur un minerai écarlate, celui-ci avait des propriétés arcaniques uniques, à sa proximité et au contact de sa peau, la pierre empoisonnait ses veines, et altérait son état d'esprit. Par conséquent, Arandir sous l'influence de ce minerai se montra déshinibé, un sourire narquois aux lèvres, il n'accordait que peu d'importance à ce qui l'entourait, égoïste, il se laissait aller à chacun de ses plaisirs, chacune de ses envies, chacun de ses caprices. Son comportement était imprévisible, détaché, il agissait avec désinvolture. Ses fiançailles rompues ne lui faisait ni chaud ni froid, et même, se sentait plus léger, comme si le poids du monde ne reposait plus sur ses épaules, de nouveau intouchable. Le premier jour, il porta le minerai à son cou sous forme de pendentif, pour finalement le greffer à sa chevalière.




Plus concentré, et privé de bien des émotions, il ne perdit pas de temps quant à la réouverture de l'académie, avec pour sponsor le Comptoir des Vents du Sud. Le Prieuré de Durmand lui raccordait le droit d'enseigner, cependant sous condition, celle d'une surveillance rapprochée de chacun de ses agissements.

Voué à l'hédonisme sous l'influence de la pierre, il ne manqua pas de se retrouver dans ces salons discrets et onéreux à profiter des soins offerts par de nombreuses courtisanes et des plaisirs exquis de l'opium.
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:29


Au cœur de l'événementiel krytien, le Seigneur Arandir Storm rencontra un franc succès dans l'organisation de la réception annuelle de l'Académie de magie du Souffle des Six, une centaine de convives répondirent présents. Ainsi, le Souffle des Six renaquit de ses cendre et n'attendait plus que de nombreuses candidatures triées sur le volet de manière élitiste. Arandir poursuivit ainsi sa politique d'érudition de la population.
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:30


C'est un cri draconique qui ébranla la Tyrie, cet effrayant et puissant râle qui engendra la peur dans le cœur des hommes.



Tandis que les hommes se turent, à l'image du dragon éveillé par la balafre tellurique, ce sont les plans et les trames qui furent bousculés de manière sans précédent. L'exaction du génie fou du nom de Scarlet Bruyère entraina le chaos, les forces mystiques à présent échappent à la régulation des pierres, à tout ordre établi et connu rendant bien des savoirs et des acquis obsolètes. Ces événements qui entrainent le déferlement de bien des puissances inconnues, des rejetons vomis de leur foyer d'origine dont les chutes spectaculaires se voient depuis la terre ferme les yeux rivés vers les cieux, cieux marqués de trainées célestes.

Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:31

Le voyage de l'Archimage s'est achevé. 


Suite à un rituel prémédité, le Seigneur Arandir Storm revint à la civilisation au printemps 1328 après seize mois d'absence. C'est vêtu d'une longue robe noire dont les pans touchaient le sol à ses pas qu'il fut aperçu. Ombre du jeune noble au caractère hédoniste, il infligeait dans son sillage le refroidissement des cœurs, telle une gouivre son regard était d'un mercure luisant qui semblait pétrifier celui qui s'aventurait à le croiser. Contrairement à la sensation oppressante qu'il provoquait passivement, il n'en demeurait pas moins courtois, à cheval sur les règles de bienséances et leur application.


Si revenir semblait possible, la résurrection sociale semblait bien plus complexe, surtout vis à vis de l'opinion religieuse humaine. Les manipulations des mages accomplis semblent dépasser l'entendement de ceux que ces mêmes mages appellent "esprits étriqués". 




Spoiler:


Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:33






Le retour du Seigneur Arandir Storm fut connu de tous, ce dernier avait repris le cours de son existence de manière assez commune, il était aperçu de temps à autre aux alentours de la villa du Ministre Wi. La plupart du temps lorsqu'il ne se trouvait sous les feux des projecteurs, nul ne savait où il pouvait être, il vaquait à ses occupations. Il demeurait une étrangeté au regard de la plupart du à un comportement glacial mais courtois. Ses verres restent toujours pleins, chaque consommation lui permettait simplement d'arpenter certains lieux. Au sein de sa famille il était perçu de différentes façons, entre fascination et peur. Quoi qu'il en soit, les siens se portaient bien. L'Archimage renoua peu à peu avec la communauté magi. 



Arandir poursuivit en parallèle son étude des lignes telluriques, en particulier la ligne de force qui fut surchargée et l'influence draconique régulatrice des flux arcaniques en Tyrie. Pour autant il se montrait disponible pour toute autre étude qui lui était proposée et avait au détour d'une conversation accepté de s'intéresser à un artéfact marin sûrement pour satisfaire son insatiable curiosité. 
Il arrivait à Arandir de s'isoler des journées entières dans de somptueux appartements en sa possession dans la Haute Ville du Promontoire divin. Ceux-ci s'avèrent en fait les appartements de la Tour Storm dans laquelle il vivait autrefois avec son parrain Arthurus Pittah.




Pour des raisons méconnues, l'Archimage de se repliait de manière sporadique au Manoir de Bria, non-mort qu'il était, il cotoyait le fantôme ascalonien de la terrifiante nécromante de la Forêt d'Hélion, lieu que nul ne pénètre, interdit par la dévoreuse d'âmes.
L'Archimage admit plus tard être très intrigué par la particularité de Bria, celle-ci s'illustrait comme le seul fantôme ascalonien qui n'ait été affecté par le Fléau de Feu d'Aldebern, en effet, cette dernière avait conservé ses pouvoirs nécrotiques dans la  mort et contrairement aux fantômes ascaloniens, elle n'était pas condamnée à revivre éternellement la chute d'Ascalon. Elle était autonome et avait une volonté qui lui était propre.




Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:35

L'ombre d'un souvenir.

Des images destinées à l'ami Fêlé.


Une petite maison adossée à la colline, un intérieur chaleureux éclairé à la lumière de bougies dont la cire coule lentement avec la possibilité d'y apercevoir le dos de nombreux livres et grimoires environnants sur chaque étagère, des parchemins éparpillés qui jonchent le sol tandis qu'une bonne odeur de soupe en préparation se fait ressentir dans toute la pièce en provenance du chaudron. À travers la fenêtre on y distingue une violente pluie qui tape contre les carreaux et au loin à travers la masse volumineuse de nuages l'ombre d'un château en lévitation au dessus de la mer, synonyme de Garenhoff.

Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:36

Quelques mois plus tôt, le Seigneur Arandir Storm donnait une réception au sein de la Villa du Ministre Wi afin de communiquer son désir de quitter la vie politique et confiait ainsi la régence de ses terres à sa jeune pupille Ellana D'Argente. Il s'effaça en début d'été comme il le désirait, et put enfin se consacrer à ses études et son travail de nature arcanique ; en tant qu'Archimage il se replia dans ses appartements, laboratoires, grimoires et parchemins. À quelques semaines des cris hystériques du Roi Dément et des complaintes du Prince Sanglant, Arandir s'installa à l'Arche du Lion, lieu plus approprié pour les échanges : Savoirs, connaissances, objets, artéfacts, apothicaires, et autres commerces... 
Il y retrouva un confrère et ami sylvari de longue date qui s'y était exilé suite à de malencontreux événements quelques années plus tôt avec les autorités et la pègre du Promontoire divin. Tous deux se retrouvèrent régulièrement au sommet du Nid du Corbeau à palabrer sur la pluie et le beau temps, la nature des hommes ou encore de leur sujet préféré qui font d'eux des confrères.
Le Seigneur Arandir Storm qui d'ailleurs fut en mesure de surprendre ses convives lors de la réception qui annonçait son départ ; ce dernier était on ne peut plus barbu. Il répondait en tout point à la description que l'on avait fait de lui auprès de la Ministre Elizabeth Swan à un détail près, ce qu'elle fit remarquer.


Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:37


C'est d'une manière plutôt gaie que débuta l'année 1329, les avancées sur le front mordrem s'avérèrent incroyables, peut être même, décisives ! Les bonnes nouvelles en amènent souvent d'autres, c'est alors que la pupille d'Arandir Storm, Ellana Licht d'Argente, lui annonça son retrait de la vie politique afin de s'occuper de son enfant à naitre. Monsieur Storm ainsi eut à reprendre les gouvernails de ce navire si étrange, il se retrouvait à nouveau face à ce léviathan de paperasse administrative. L'Archimage fut une fois de plus partagé entre sa passion des arcanes et son devoir familial. Les ressources financières étaient au beau fixe, en revanche, les ressources humaines non ; cependant, il prit la décision de continuer de voguer à travers les flots avec un effectif réduit, et préféraitt la qualité à la quantité. Il comprenait de mieux en mieux pourquoi le Maître Silkinaël Félindarn eut un jour à volontairement demander sa dititrisation noble, cela lui permettait de poursuivre ce pourquoi il était né sans jamais avoir à freiner. Le Manoir du Seigneur absentéiste ne fut plus vide, ce dernier prit la décision de débuter l'année en hébergeant une jeune famille noble qui connaissait un revers de fortune.



Le 40ième jour de la saison du Phénix 1329 naquirent les enfants du Seigneur Arandir Storm et de Zéhina Abora. La nouvelle mère fut admise à l'hôpital d'avant-garde en début de soirée pour et accoucha de faux jumeaux, une fille ainée nommée Aryana et d'un fils cadet nommé Elijah, les deux nourissons poussèrent leur premier cri à quelques minutes d'intervalles. L'incapacité de dormir pour Arandir lui permit de prendre soin de ses nouveaux-nés chaque nuit.
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:39


Au printemps de cette année, une vieille connaissance d'Arandir Storm reprit contact avec ce dernier, c'est à l'entrée de la Villa du Ministre Wi qu'il demandait aux gardes à ce que l'on prévienne le Seigneur niché à l'étage supérieur. Ils purent se rencontrer donnant lieu à de sympathiques retrouvailles. 

L'homme du nom d'Arckamentaï partagea alors la raison de sa venue : Les Krow, trois puissants gardiens fantomatiques qui au nord des terres de Brisban gardaient un esprit aux pouvoirs dévastateurs depuis des siècles. Aucun homme n'eut la chance de survivre suffisamment longtemps pour pouvoir rencontrer les trois gardiens qui soucieux de s'occuper de l'être maléfique qu'ils contenaient depuis une éternité, éliminaient la moindre forme de vie qui les approchait.

Arckamentaï
, homme de petite taille, simple mercenaire, sembla pourtant disposer des ressources nécessaires ; il parvenait à survivre in extremis aux gardiens fantômes, et, à sa grande surprise gagner ainsi leur respect. Ces derniers l'appelèrent alors le Porteur d'Espoir, plaçant en lui leur foi, il serait celui en mesure de terrasser une bonne fois pour toute l'être maléfique qu'il gardait prisonnier grâce à leur puissance réunie avec grande difficulté. Arckamentaï demanda alors l'assistance d'Arandir dans sa quête. Il ne fallut pas à être très convainquant, l'Archimage accepta.


Arandir s'enfonça dans cette sombre forêt, il y découvrait de nombreux ossements qui d'une certaine façon amplifiait l'histoire qu'Arckamentaï lui avait raconté ; il sentait en ces lieux la puissance de plusieurs entités réunies en un même lieu et l'amas d'âmes tourmentées qui tournoyaient et virevoltaient tout autour d'eux. 

Ils furent alors accueilli par l'un des Krow, qui pacifique, les présenta à ses deux autres compères. Les gardiens retenaient au cœur de la forêt et à l'aide de leurs pouvoirs combinés l'esprit maléfique dont Arckamentaï lui avait conté le récit. Cette entité démoniaque semblait à elle seule détenir la puissance des trois autres si ce n'est plus, l'être était terrifiant.

C'est alors que débuta enfin l'affrontement, les trois gardiens fantôme et le petit homme faisaient face à l'être vil dépourvu de compassion, dès le début du combat, il ne s'était attardé à tergiverser et se montraitt directement offensif. L'Archimage quant à lui, à proximité, se chargea de réaliser un rituel qui permettrait d'enfermer ce démon. Ce combat fut long et rude, il s'acheva sur une destruction massive des environs, y compris celle de stèles qui maintenaient en fait les esprits gardiens en ce monde.
À défaut de pouvoir tuer leur ennemi, il avait été vaincu et emprisonné, les Krow étaient fiers de leur réussite en dépit de la destruction des stèles qui quelques instants plus tard metterait un terme à leur si longue existence. 

Avant que l'essence des Krow ne disparaisse, Arandir leur partagea son regret de voir des êtres éternels comme lui disparaitre quelques heures seulement après les avoir rencontré, et insistait sur l'ironie que cela représentait. Arckamentaï, lui, s'était bel et bien illustré comme le porteur d'espoir que les Krow avaient prophétisé, peut être même le seul véritable héros, de tous il était le seul mortel à risquer sa vie dans un combat démesuré. Il ressortit de ce combat victime de blessures arcaniques et perdit un œil. Le nouveau borgne devenait également un nouvel héros tyrien.

L'orbe du rituel qui contenait l'esprit maléfique serait envoyée à travers les confins des brumes, dans l'espoir que jamais celui-ci ne soit en mesure de briser ses chaînes ni retrouver la Tyrie s'il y parvenait.



Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:40

Cluedo


Le Seigneur Arandir Storm fut aperçu à de nombreuses occasions au Promontoire divin, à la Villa du Ministre Wi et les couloirs de la Ville-Haute plus précisément.
Des semaines pendant lesquelles l'homme se concentra sur ses devoirs en tant que patriarche de sa propre mesnie.

Une soirée sortit de l'ordinaire : la réception de la famille De Valphéan au sein d'un manoir à Noirfaucon où d'étranges événements se produisirent, un huit-clos pour ainsi dire. Le déroulement de la soirée était agréable, les convives sympathisaient entre eux, et ne manquaient pas évidemment de se fusiller mutuellement via des joutes verbales habituelles et attendues ; ce jusqu'à ce qu'Aliazel De Valphéan ne s'effondre au sol, inconsciente. Rapidement, ils apprirent qu'elle avait été empoisonnée. Un poison mortel qui l'aurait tué si elle en avait bu davantage. A cette nouvelle, une panique se déclencha, l'estomac de chacun se noua, ils réalisaient que leur gourmandise innoncente aurait pu leur être létale et beaucoup voulurent quitter les lieux. C'est précisément à cet instant qu'ils réalisèrent qu'ils étaient pris au piège. En effet, toutes les pièces s'étaient vérouillées. Le Manoir dans lequel fut donné la réception était soumis à un puissant sortilège, les pièces étaient mystérieusement hantées. Une force mystique prit  les règnes de la soirée, et les invités se retrouvèrent prisonniers. Les invités décidèrent de chercher qui était à l'origine de l'empoisonnement d'Aliazel et de leur emprisonnement. Alors qu'ils pensaient que leur situation ne pouvaient être pire, alors qu'ils circulaient dans les couloirs du Manoir, ils furent séparés les un des autres, chaque porte séparant chaque pièce s'étaient refermées. Arandir dissimula son amusement, il vivait enfin quelque chose qui sorte de l'ordinaire lors d'un événement mondain, la dernière chose à laquelle il s'attendait. En revanche, il fut désemparé lorsqu'il réalisa qu'il lui était impossible de se téléporter en dehors du manoir ; pas même ses pouvoirs ne lui permettait de faire exception. Il arpenta les couloirs avec une jeune élonienne, ils pénètrèrent l'armurerie lorsque celle-ci se referma derrière eux. Ils n'avait aucun moyen d'en sortir. Mieux encore, la situation se corça : subitement, les armures commencèrent à se mouvoir, elles avaient pris vie et semblaient hostiles. Elles s'attaquèrent à eux. Ils eurent à se battre pour leur survie contre ces armures, et c'est dans un grand fracas qu'ils parvinrent à les détruire. Lorsqu'ils y parvinrent, la pièce se rouvra, ils purent revenir au salon principal, et apparemment, chacun des invités avaient été malmenés dans les pièces où ils avaient posé les pieds. Beaucoup des personnes présentes avaient trouvé des indices à propos de l'empoisonnement de leur hôte. Pendant plusieurs heures ils s'accusèrent les uns les autres, cependant aucun ne disposait d'une réelle preuve pour appuyer ses propos et accusations. Leur liberté leur fut rendue aussi étrangement qu'elle le leur avait été arrachée, en effet, le manoir semblait avoir retrouvé son calme, les portes s'étaient rouvertes, chaque convive se rua vers la sortie. En revanche aucun ne parvint à percer à jour le mystère qui avait été à l'origine de leurs péripéties.


Il fit par la suite la connaissance de Maria dite "Flameburst", une consœur qui souffrait d'une affliction particulièrement dangereuse pour elle comme pour autrui ; elle fit l'objet de bien des discussions et divergences d'opinion entre Arandir et Yrän, principalement sur la manière dont il devait traiter le sujet.
Spoiler:








































Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:40


Plus tourmenté que jamais, Arandir s'effaça un certain temps. Rituels et sombres secrets furent sûrement les causes de ce retrait. Nul n'échappe au courroux divin, pas même un archimage. Il réalisa qu'il n'était guère infaillible, un être plus résistant au temps mais qui éventuellement passerait de vie à trépas. La mort, sujet d'étude qui le passionnait tant et qui en dépit du bon sens l'effrayait plus que tout. Il ne savait comment réparer ses innombrables erreurs, ni même s'il en était capable. Il avait à présent perdu son regard de vouivre, celui qui avait forgé son identité de si nombreuses années. Sa compagne ne parvint plus à endurer la souffrance dont il la rendait victime malgré lui, par sa simple existence contre nature, elle prit la fuite. Elle laissa celui qui devait être son futur époux, seul, et lui laissa la charge des faux jumeaux de six mois, Aryana et Elijah, ceux-ci malades et hospitalisés.
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:41


Le Seigneur Arandir Storm se voulait extravagant en cette fin d'année 1329, il se mit à organiser des soirées mondaines pendant lesquelles il recevait la noblesse. Certaines soirées étaient à thème tandis que d'autres ne l'étaient pas. L'aristocratie ne fut pas la seule classe sociale conviée à certaines de ses soirées, il invitait chaque personne à se baigner dans l'opulence. L'hédoniste qu'il était autrefois était revenu sur les devants de la scène.
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:42


En début d'année 1330, les événements furent plus doux : Arandir récupéra ses bébés qui avaient été hospitalisés, ceux-ci avait regagné leur regard pétillant si innocent cumulé à leur sourire si heureux. 

Rares sont ceux qui pouvaient en témoigner mais le père de famille fut aperçu au bras d'une dame aux cheveux d'argent lorsqu'il se promena à quelques reprises dans les rues du Promontoire divin ; certains la considérèrent comme une nouvelle conquête, une éventuelle fiancée, tandis que d'autres n'en avaient tout simplement rien à faire.

Il endossa son titre de marquis en fréquentant la Villa du Ministre Wi en dépit du fait que les lieux étaient vides et y fit tout de même quelques rencontres, le plus souvent, il y croisa Lucien De Valancien. Les deux hommes paraissaient bien s'entendre, quelques révérences, sourires et discussions échangées. 

En tant qu'Archimage, il fut très occupé par maintes réunions organisées par la Loge des Brumes : Une organisation à but non-lucratif réunissant mages, érudits, et curieux... Il fut d'ailleurs élu Magister au même titre qu'un sylvari nommé Yrän, Aurore Highspear, une jeune Gardienne expérimentée et le vieux barbu dit sage par certains, fou par d'autre : Nimrod Lovecraft.

Le 38ième jour du Zéphyr 1330 (8 février 2017), il fut invité par la Ministre et amie Aelwenn De Coursic à se joindre à elle afin d'assister au discours de leur Reine. Une soirée qui débuta assez tranquillement jusqu'à ce que la Reine Jennah n'annonce la suspension temporaire du ministère ; à ce moment même, nombre de ministres indignés firent découvrir leur vrai visage, ceux de traitres à la couronne.

Arandir fut pris au dépourvu lorsque cette sauterie tourna en coup d'état, une bonne partie des sujets de la Reine s'était retournée contre elle tandis que des troupes du Blanc Manteau affluèrent en masse au cœur même des jardins de la Ville-Haute. L'Archimage ne put s'empêcher d'être impressionné lorsqu'il vit Sa majesté en mesure de déflecter des tirs qui auraient pu détruire la ville suivi par nombreuses prouesses qu'elle dévoila ce soir là. Arandir et la Dame De Coursic furent en mesure de quitter les lieux qui avaient sombré dans le chaos des morts et des blessés en suivant le cortège de la Reine qui se chargeait de la protéger de ses assaillants. 

Les jours qui suivirent furent calmes, Arandir se remit de ses émotions, il veilla quelques jours sur la ministre. Au 43ième jour du Zéphyr, Arandir se rendit au Lac Doric afin de découvrir l'étendue du carnage engendrée par l'alliance des Centaures et du Blanc Manteau. Le Confesseur Caudécus était officiellement passé à l'offensive.


Dernière édition par Arandir Storm le Dim 25 Juin 2017 - 12:06, édité 3 fois
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:42


Cela faisait un peu plus de six semaines que l'Archimage n'avait fait de vagues ni même fait entendre parler de lui. Il fut néanmoins aperçu en présence de confrères et consœurs magiciens dans les Collines de Kessex et brièvement au sein d'un village discret des Hinterlands où il y rencontra la famille Thorn, Amarane Ytagre et Liha Chantelieu. Ce dernier avait l'air de se porter plutôt bien, arborant une nouvelle apparence, en effet, le Seigneur Storm semblait avoir fui son barbier depuis plus d'un mois. L'Archimage était ainsi plus barbu et chevelu que jamais...  
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Arandir Storm le Sam 24 Juin 2017 - 15:48



Si les rumeurs que l'on entend à l'heure actuelles sont avérées, l'heure est grave. Ce que j'avais prophétisé il y a cinq ans vis à vis de cette politique d'annihilation du Pacte Trinité comme étant l'instrument de notre propre destruction semble enfin être confirmée par le Pacte Trinité et les Gardiens de l'Éternité eux-même... Aussi humble que je puis essayer d'être je ne peux m'empêcher de dire : Ce n'est pas faute de vous avoir prévenu, alarmer.

Les dieux ou en tout cas Balthazar et peut être même Lyssa semble s'être manifesté, après plus de 1300 ans, leur silence touche à sa fin. S'agit-il d'une décision majoritaire, unanime des Six ? Est-ce une minorité d'entre eux qui se rebelle ? Je ne saurais répondre à cette question.

Arandir Storm fut aperçu en compagnie de sa pupille Ellana Licht d'Argente au sein du Sanctuaire des Six, tous deux rendirent hommage à la déesse jumelle Lyssa. Ils parlèrent durant plusieurs heures des différentes liturgies qui découlent de chaque enseignement que dispense chaque dieu.

Quelques jours plus tard, Ellana prêta main forte à l'archimage qui était alors réunit avec des confrères au Lac Doric afin de mener une entreprise dangereuse qui avait pour but de satisfaire leur curiosité et ce tout en aidant indirectement le royaume de Kryte.

Arandir rendit également maintes visites au cours des dernières semaines à la famille Chantelieu en les rejoignant dans leur manoir situé dans le Quartier de Salma du Promontoire divin. 
Il fut également en contact avec les Thorn qu'il avait rencontré quelques semaines plus tôt dans les Hinterlands et avait profité de ce curieux hasard pour leur prêter main forte dans une investigation que menait Amarane Ytagre. Thorn, Chantelieu et Storm se réunirent par la suite afin de venir en aide à Liha Chantelieu dont l'état était devenu alarmant.



L'air était devenu sec et le soleil tapant, l'Archimage préférait rester dans sa tour, profitant du climat plus tempéré que celle-ci lui accordait. Il passait ses soirées d'été à se promener dans les jardins de la Ville-Haute et accueillait des invités. Il poursuivait également ses travaux en collaboration avec la Loge, et laissa entendre parler d'une soirée qu'il avait l'intention d'organiser afin de marquer ce début de saison au sein de son manoir léonin qu'il ne tarderait pas à rejoindre.
Arandir Storm
avatar

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arandir Storm

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum